Hommage à Jacques Barathon

Le Madrigal remet à son répertoire « Syracuse » d’Henri Salvador, harmonisée pour le choeur par Jacques Barathon (1936-2003).

Je suis personnellement très heureux de cette reprise, d’abord parce qu’il s’agit d’une très belle chanson, très finement harmonisée « jazzy », mais aussi parce que la chanter me rappelle de bons moments musicaux et humains…

Jacques BarathonJ’ai en effet pu travailler à plusieurs reprises avec Jacques Barathon, dans le cadre de stages d’été (petits ensembles vocaux, direction de choeur), organisés par « Chemins de Musiques », à Saintes. J’ai pu apprécier ses grandes qualités de musicien et de pédagogue, ses qualités humaines, sa gentillesse. Je me rappelle aussi sa complicité amicale et musicale avec ses « compères » musiciens qui encadraient les stages : Marie-Claire Cottin, (pardon Marie-Claire, pour le masculin du mot, mais « commère », vraiment, ne te sied pas du tout !), Stéphane Caillat, Roland Lemaitre…

Alors en chantant Syracuse, j’aurai une petite pensée pour ce musicien et pédagogue dont j’ai pu croiser le chemin. Si le Ciel existe, il doit être, là-haut, en train de faire chanter les copains (et les autres)…

Bruno, basse.

Trouvé sur le web : un article d’hommage à Jacques Barathon.

4 thoughts on “Hommage à Jacques Barathon”

  1. Bonjour,
    J’habite Nevers (58000) et j’ai la chance de connaître sa fille aînée Pascale qui a créee une association qui s’appelle « Voix du Monde » dans laquelle il y a plusieurs ateliers dont un qui se nomme « choeur-école ». Elle met en pratique la pédagogie que son père enseignait. Nous lui avons rendu hommage samedi 10 décembre 2011 à Corbigny – toujours dans la Nièvre. Nous étions plusieurs « chorales » professionnelles et non professionnelles. Nous avons tous eu l’honneur de chanter des chants harmonisés et des chants de sa création. Brumes, Alors, etc… Ce fût un très beau moment d’émotions et un vrai plaisir de faire découvrir ce grand Monsieur trop peu connu.
    Si vous pouviez par mail, m’envoyer de la documentations concernant M. Jacques Barathon j’en serais très heureuse. Avec mes remerciements. Corine

  2. Domage ,j’aurai aimé le connaître d’autant plus qu’il était le cousin germain de mon père!!mais bon mes filles font aussi de la musique peu être qu’il il y a des gênes?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.