Actualités

Projets artistiques du Madrigal de Lille pour la saison 2022 / 2023

Le Madrigal de Lille a débuté sa saison en participant à la journée d’hommage à Josquin des Prés organisée par la fédération À Cœur Joie. Nous y avons notamment créé les deux pièces lauréates du concours organisé par la fédération à l’occasion du 500e anniversaire de la disparition du célèbre compositeur. 

Deux grands projets sont maintenant à venir: Hymne à la nuit (mars 2023) et Notre regard (juin 2023).

Hymne à la nuit

Orfeo Strings et Le Madrigal poursuivent leur collaboration entamée en 2014 autour d’un projet rassemblant des œuvres pour chœur, solistes, orchestre à cordes et harpe avec comme œuvre centrale Õhtu ilhu (2013): une pièce du compositeur estonien Pärt Uusberg.

Le programme intègre deux créations commandées en 2020 aux jeunes compositeurs Hugo Van Rechem et Felix Vermeirsch, Le Cercle Blanc et Empty dream. Le Madrigal et Orfeo poursuivent ainsi leur soutien aux créateurs de la région.

Les autres pièces interprétées seront: Chanson dans la nuit et La Désirade pour harpe solo de Carlo Salsedo, Pièce pour harpe et orchestre de Dirk Brossé ainsi que The Moon et The Sun, de Jan Van der Roost pour harpe et chœur.

Des répétitions communes auront lieu dans la région d’Anvers et de Lille. Ce seront des moments propices pour les deux ensembles pour collaborer, musicalement et humainement.

Ce projet est financé par la région Hauts-de-France et la Communauté flamande.

Notre regard

Another Look at Harmony, pièce pour chœur et orgue de Philip Glass, est le point de départ du programme Notre regard. Philip Glass, reconnu pour avoir participé dans les années 60 à l’élaboration du courant de la musique minimaliste aux États-Unis, y expose sa propre vision de l’harmonie dans la pure tradition de la musique répétitive. L’orgue et sa multitude de timbres est partie intégrante du chœur, proposant une pièce aux couleurs contemporaines, parfois tribales ou envoûtantes.

Fortement motivé par ce projet original, c’est Aurélien Fillion, organiste de notre région, se joindra à nous pour l’interpréter. 

Toujours soucieux de soutenir la création contemporaine, le Madrigal fait appel à Manuel Colley. Sa création viendra se placer en regard de la pièce de Philip Glass. Le compositeur a une démarche originale puisqu’il travaillera avec le chœur lors de séances d’improvisations, séances dont il s’inspirera pour écrire son œuvre. Chaque choriste sera ainsi placé au cœur du processus de création. Cette façon d’écrire nous permettra de proposer notre vision de l’harmonie, Notre regard.

Lorsque les deux pièces seront montées, Daïnouri Choque, formateur en écoute spectrale, façonnera les harmoniques du chœur au cours d’un week-end de travail.

Ce projet est financé par le fonds d’encouragement aux initiatives artistiques et culturelles des amateurs (FEIACA) du ministère de la Culture.